[Dossier] La métacognition. Les enjeux pédagogiques de la recherche

Quels sont les gestes professionnels des enseignants qui permettent aux élèves de s’engager activement dans les apprentissages ? Comment changer la représentation de l’erreur dans l’esprit des élèves ? Un rapport du groupe de travail 5 du Conseil Scientifique du Ministère de l’Education nationale fournit une synthèse des connaissances actuelles avec des indications pratiques pour la classe.

Le groupe de travail 5 du Conseil Scientifique du Ministère de l’Education nationale s’attache en particulier à identifier les pratiques éducatives visant à réduire les inégalités scolaires et les biais socio-cognitifs qui leur sont associés.

Dans ce rapport, publié en octobre 2019, Joëlle Proust, philosophe, directeur de recherche émérite CNRS, présente les connaissances actuelles concernant la métacognition chez l’enfant, lors du développement et à l’école. Elle nous fait part ici de ses réflexions et nous donne quelques clés concernant la métacognition, qu’elle lie de manière forte à la confiance en soi d’une part et d’autre part à la représentation de stéréotypes socio-culturels d’autre part.

En une cinquantaine de pages, elle résume les fondements scientifiques de la métacognition, résultats de travaux expérimentaux, et les enjeux pédagogiques qui en découlent. 

Elle délimite, en préambule, le sujet et son importance dans la vie scolaire :

« La cognition désigne l’ensemble des traitements de l’information effectués par le cerveau, notamment ceux qui sont mis en jeu dans les apprentissages scolaires. La métacognition désigne les processus cognitifs qui contrôlent et évaluent la cognition elle-même, soit l’ensemble des processus par lesquels chacun d’entre nous régule son attention, choisit de s’informer, de planifier, de résoudre un problème, repère ses erreurs et les corrige.  À l’école, cet ensemble de capacités joue un rôle central. Une « bonne régulation » conduit l’élève à s’engager dans l’apprentissage avec confiance et enthousiasme. La « mauvaise régulation » de la métacognition se solde par le dégoût d’apprendre, l’évitement de l’école, le décrochage, et par ce que l’on nomme « la spirale de l’échec. »

Suivent cinq chapitres scandés par des définitions, des descriptions de travaux expérimentaux et surtout par de nombreux exemples concrets d’actions cognitives courantes en classe.

Joëlle Proust nous initie aux trois conditions constitutives de l’autorégulation au cours d’un apprentissage, le « pouvoir apprendre », le « vouloir apprendre » et le « pouvoir s’évaluer » (métacognition). Elle insiste sur l’existence de sentiments métacognitifs, positifs ou négatifs : éprouvés par tout élève, ces sentiments sont décisifs en élevant (ou diminuant) la motivation ultérieure à apprendre le sentiment d’efficacité personnelle et plus généralement l’image de soi.

Elle consacre ensuite un chapitre à l’influence, parfois nocive, de biais sociocognitifs rencontrés en classe sur l’autorégulation. Parmi eux, des stéréotypes socio-culturels tendent à jouer un grand rôle à l’école, en raison de leur impact sur l’effort d’apprentissage et les performances. Elle souligne que les représentations de soi d’origine socio-culturelle ont une influence profonde et peuvent motiver le rejet par les élèves d’apprentissages qui leur seraient accessibles.

Une façon de lutter contre ces stéréotypes est d’activer et d’étayer, chez les élèves, leur conception implicite de l’intelligence malléable et le sentiment d’efficacité personnelle, conditions indispensables de la motivation d’apprendre. Joëlle Proust décrit certains des gestes pédagogiques idoines, comme par exemple montrer que l’erreur est une étape de l’apprentissage. Selon elle, il peut être utile d’introduire les élèves à certaines stratégies métacognitives, mais toujours de façon concrète et avec discernement.

De nombreuses références enrichissent ce dossier.


Article rédigé par Anne Bernard-Delorme, novembre 2019

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s