[En bref] Le sommeil

Nous consacrons près d’un tiers de notre vie à dormir. Le sommeil est un besoin naturel, essentiel pour la santé et pour l’apprentissage. Le cerveau est actif pendant le sommeil.

Comment est organisé le sommeil ?

L’être humain est naturellement diurne : il est actif le jour et il dort la nuit.

Pendant la nuit, chez l’adulte, le sommeil a lieu en un seul épisode, mais il n’est pas uniforme. Il se compose d’une succession de cycles (3 à 5 cycles se répètent pendant une nuit), de 90 minutes chacun en moyenne. Un cycle est constitué d’une alternance de sommeil lent et de sommeil paradoxal.

Lors de l’endormissement, une phase de sommeil lent léger survient, suivi d’un sommeil lent profond. Au bout d’une heure environ, un premier épisode de sommeil paradoxal se produit qui dure de 15 à 20 minutes, puis le dormeur entame un nouveau cycle.

Chaque phase correspond à une activité cérébrale différente. Un électroencéphalogramme (EEG) montre que les ondes électriques, témoins de l’activité neuronale, ne sont pas les mêmes selon la phase de sommeil.

Le sommeil lent est caractérisé par des ondes lentes sur l’EEG. Le tonus musculaire est diminué, mais présent.

Pendant le sommeil paradoxal, surviennent de façon caractéristique des mouvements oculaires rapides des yeux sous les paupières fermées. Tous les autres muscles du corps sont comme paralysés, le tonus musculaire est relâché. Le cerveau fonctionne à un niveau presqu’égal à celui observé pendant l’éveil. L’opposition entre un cerveau actif et un corps au repos constitue le paradoxe qui donne son nom à cette phase.

Les rythmes de sommeil varient

Les cycles se modifient au cours de la nuit : à mesure que la nuit avance, le sommeil lent profond devient plus rare, le sommeil lent léger prend plus de place, le sommeil paradoxal se prolonge.

La structure du sommeil et sa quantité varient avec l’âge, du bébé à la personne âgée, et d’un individu à l’autre.

Comment l’alternance de veille et de sommeil est-elle régulée ?

Une horloge interne, située dans notre cerveau, impose un rythme proche de 24 heures et 15 minutes (rythme circadien) à presque toutes les fonctions biologiques de l’organisme. Elle organise notamment l’alternance sommeil/éveil. Deux facteurs « horlogers » synchronisent notre horloge sur l’alternance jour/nuit : l’activité physique et la lumière du jour.

La lumière du jour influence notamment la glande pinéale (ou épiphyse) dans le cerveau, qui sécrète une hormone, la mélatonine ou hormone du sommeil. La production commence en début de nuit, en situation d’obscurité et contribue à l’endormissement. La mélatonine donne chaque soir le signal du sommeil.

Sommeil et écrans

L’exposition à la lumière des écrans retarde l’endormissement. Les écrans émettent une lumière riche en bleu qui en passant par certaines cellules non visuelles de la rétine altère la synchronisation de l’horloge interne et la régulation du sommeil. C’est pourquoi, il est recommandé de supprimer l’exposition à un écran au moins une heure avant le coucher.

Quand surviennent les rêves ?

On a des rêves à tous les stades de sommeil, particulièrement pendant le sommeil paradoxal. Les rêves existent même si on ne s’en souvient pas. Ils regroupent une illusion de réalité, une pensée illogique, des émotions et des sensations fortes. Il est toujours difficile de se souvenir de ses rêves avec précision. Le cauchemar est un rêve effrayant, désagréable réveillant le dormeur ; il n’a, pas plus que le rêve, de rôle magique ou prémonitoire.

Sommeil et apprentissage

Des expériences montrent que le sommeil est nécessaire à l’apprentissage et à la mémoire. On estime que, pendant le sommeil, le cerveau trie et intègre les informations accumulées pendant la journée, participe à la consolidation des informations et efface des informations inutiles. Le sommeil lent profond favoriserait la mémoire autobiographique et la mémoire sémantique. Le sommeil paradoxal jouerait dans l’élaboration de la mémoire procédurale.

Sommeil et santé

Le sommeil est essentiel pour une bonne santé, un bon équilibre, et, chez l’enfant, pour une bonne croissance. Il est nécessaire de connaître les règles de l’hygiène de sommeil. Les activités qui empiètent sur le temps de sommeil peuvent provoquer une dette de sommeil qui aboutit à altérer les apprentissages (troubles de l’attention, troubles de la mémoire) et l’équilibre de vie (fatigue, troubles de l’humeur, somnolence diurne, troubles de l’appétit…).

Depuis toujours et de façon renouvelée aujourd’hui, le sommeil a intéressé les hommes. Dans la mythologie grecque, Hypnos est le dieu du sommeil et le père de Morphée, divinité des rêves.


Références

Sur le web :

Sur vos étagères :

  • Adrien, J. (2019). Mieux dormir chaque nuit, être en forme chaque jour – Les secrets d’un sommeil profond et réparateur. Larousse.
  • Slimani, V., & Arnulf, I. (2018). Le sommeil. Mango.
  • Royant-Parola S., Brion, A., & Poirot, I. (2017). Prise en charge de l’insomnie. Elsevier.
  • Léger, D. (2017). Les troubles du sommeil. PUF, Que sais-je ?
  • Jouvet, M. (2016). Le sommeil, la conscience et l’éveil. Odile Jacob.
  • Adrien, J. (2014). Mieux dormir et vaincre l’insomnie – Les clés pour se réconcilier avec le sommeil. Larousse.
  • Arnulf, I. (2014). Une fenêtre sur les rêves: Neuropathologie et pathologies du sommeil. Odile Jacob.
  • Adrien, J., Gronfier, C., & Royant-Parola, S. (2013). Les mécanismes du sommeil. Le Pommier – Cité des sciences et de l’industrie.

Vous souhaitez sensibiliser vos élèves à l’importance du sommeil ?
La mallette pédagogique Mémé TonPyj permet d’animer des séances de vulgarisation en classe sur le sommeil, ses fonctions et son importance pour la cognition (niveau : Cycle 2 : CP, CE1 et CE2).


Article rédigé par Anne Bernard-Delorme, avril 2019


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s